Multimédia à la casa



Télévisions, ordinateurs, tablettes, smartphones, lecteurs MP3… Les appareils multimédias sont partout !


Alors que certains les vénèrent, au point de ne pas pouvoir aller aux toilettes ou à la salle de bains sans, d’autres les montrent du doigt et les rejettent comme la peste.

Comment trouver son juste milieu pour bénéficier des avantages, sans être (trop) pollué par les effets néfastes sur notre quotidien ? Voici quelques pistes…


1. Cerner leurs attributions. Commençons par être pragmatique ! Définir leur utilité et vos besoins pour chaque appareil permet de savoir pour quels usages on en a (vraiment) besoin.

Bien choisir les fonctions de chaque appareil est important. Avez-vous besoin d’avoir tous les messages sur la tablette si vous les avez déja sur le portable ? N’est-ce pas suffisant de lire les mails sur l’ordinateur ? Faites un tour d’horizon, revoyez vos fonctionnements, délestez-vous du superflu. Libéré de cette sur-stimulation, vous serez déja apaisé…


2. Chaque chose à sa place… Trouver une place pour ranger chacun de vos appareils, de préférence plutôt regroupés (ainsi vous éviterez de courir partout à la recherche de chargeur). L’idéal étant un coin excentré des lieux de vie principaux : au bureau, à l’entrée, dans le couloir, vers la bibliothèque… Avoir un endroit ou les reposer après utilisation permet de ne pas toujours les garder à proximité de soi et de les promener partout constamment. Ainsi vous pourrez les oublier de temps en temps.


3. Fixer des règles simples. A vous de trouver les vôtres, mais pour vous donner un exemple voici celles qui m’ont aidée :

Pas d’écran dans la chambre, ce n’est pas nécessaire car c’est un lieu de repos.

Pas d’appareil numérique avant le petit déjeuner et après le diner. Temps de détente.

Couper le wifi, quand je veux être productive, cela diminue le temps sur l’appareil et accroit mon efficacité. Et la nuit. Soulager votre environnement des ondes, fait du bien !

Pas d’appareil en mangeant et dans les moments d’échange avec des personnes.


4. Faire des breaks. Cela permet de décrocher de ses habitudes dont on n’est pas forcément conscient. Offrez-vous de temps en temps une journée complète déconnexion, cela peut même être une habitude hebdomadaire. En voyage, pas besoin de réseau, un accès wifi en arrivant à l’hôtel ( ou dans un commerce ) si en vous avez vraiment besoin suffit. Pour le pratiquer régulièrement je vous confirme que ça marche très bien et les économies de forfait sont la cerise sur le gâteau ! Sortez sans compagnon numérique, juste vous et le monde, ainsi vous verrez qu’on n’a pas besoin d’avoir toujours un bouton sous le pouce.


5. Lever le nez. Porter son attention sur la vraie vie qui se déroule hors cadre d’écran : la nature, les animaux, les gens autour de nous. Pendant que nous sommes dans la dimension virtuelle tout cela nous file entre les doigts. Depuis que j’ai redécouvert la beauté de la nature, je n’ai plus allumé ma télé pendant 6 mois, puis elle a quitté mon salon. C'était il y a 3 ans et ça va très bien.


6. Être sélectif. Quel contenu vous importe à ce moment sur cet appareil ? Un film, un article, un documentaire ? Regardez-le et sachez conclure pour éviter les pièges médiatiques avec des publicités et informations parasitantes.


7. Simplifiez-vous la vie. Posséder de nombreux appareils complique la vie. Cela oblige à avoir de la place pour les ranger et stocker les accessoires, il faut constamment investir du temps, de l’argent, de l’énergie pour les acheter, les entretenir, les charger, les nettoyer, les synchroniser … alors en multipliant le nombre d’appareils on multiplie le temps gaspillé à cela qui pourrait être mis à profit ailleurs ! Pensez-y ;)


Pour ma part avec le recul, je trouve ces écrans agressifs, et je me porte mieux en maitrisant leur intrusion dans ma vie. Ils ont de nombreux atouts que je ne renie pas, ils nous font gagner du temps et apportent plein de choses pratiques. C’est comme les réseaux sociaux, ils peuvent être de supers outils mais cela dépend l’utilisation.. Alors à vous de doser et de faire la part des choses !


Ne pas oublier :

Mettre en place des idées est une bonne chose mais les mettre en application c’est mieux. Alors

ne faites pas tout d’un coup, les changements efficaces se mettent en place dans le temps… Changez doucement quand vous le sentez et surtout à votre rythme…

Le but n’est pas de vous frustrer mais d’avoir un mieux être durable. :)



Crédit photo : @ByFlorianeDamevin

3 vues
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

© 2020 florianedamevin.com